La pause du Pelerin

Comment j'en suis arrivé là !

La Pause du Pelerin le 11/06/2018 11:05

Mon ami PATRICK, propriétaire de cette demeure atypique,m’a appelé , car les deux anciens gérants n'étaient pas très délicat & ont laissé cet endroit dans un triste état . 

Mon ami m'a demandé si je pouvais venir pour la rénover.

La Pause du Pèlerin fut mon point de départ pour le chemin de St jacques il y a huit années environ. J’ai marché de St Gilles à Lourdes en 28 jours . Ce lieu est donc très symbolique pour moi et voila depuis octobre 2015 j’ai repris cette maison et je me décarcasse pour lui donner vie. Les travaux  sont fait avec les moyens du bords, de la récupération, des idées et pas mal d’heure pour trouver des solutions.

C’est en quelques sorte ma continuité du chemin.

Cette randonnée m'a tellement apporté, en rencontres , en chaleur humaine .

J’étais parti sur le chemin avec seulement 300 euros en poche, pas très bien équipé, mais je suis arrivé grâce aux gens croisés pendant ce périple.

L'esprit de solidarité et le troc mon permis de mener à bien cette aventure. J’ai rendu service en échange de repas, de logement, parfois même les deux .

C’est comme ça que mon amitié avec Nathalie et Bebert a débuté. Ces personnes formidable m’ont donnés du travail, de l'espoir et je suis repartit du bon pied vers la Savoie a Courchevel . Mais c'est un autre récit.

Alors Patrick m'a appelé pour reprendre et réhabiliter cette vielle Dame, la Pause du Pèlerin .

C’est un vrai sacerdoce  que de remettre ce lieu en marche. Je fais tout mon possible pour accomplir cette mission. Chaque hiver depuis 3 ans, j'apporte des améliorations.

Voila un résumé de mon histoire, si vous venez me voir je ne manquerai pas de vous en conter bien d'autres....

Je suis toujours ravis de partager mon repas échanger avec les marcheurs, et toutes les personnes de passage.

J’essaie avec mon chien de vous recevoir au mieux pour perpétuer un esprit de solidarité et de convivialité.

Je travaille pour promouvoir un tourisme bon marché, simple, humain et sans chichis.

 

À bientôt .

0 commentaire

Ou